Invitée à la soirée de lancement des Sims 4, mercredi 3 septembre, j’ai eu la chance avec d’autres amis blogueurs et divers médias de découvrir le nouvel opus du jeu de gestion quelques heures avant sa sortie. C’est dans un appartement renommé « EA Lounge » et décoré pour l’occasion que s’est déroulé la soirée de lancement du jeu.

Au mur nous avons pu observer quatre œuvres inspirées des quatre épisodes de la licence qui se sont succédés de 2000 jusqu’à aujourd’hui, des créations pixelisées signées de l’artiste Olivier Huard. Si ce monsieur ne vous dit rien, je vous invite à consulter son blog qui regroupe certaines de ses créations.

Olivier Huard n’était pas le seul invité de la soirée puisque Dominique Cor, DG France d’Electronic Arts était aussi présent accompagné de Romain Montegu, Marketing Manager et Pascaline Lorentz, sociologue qui a notamment consacré un ouvrage au voyage identitaire effectués par les adolescents en jouant au jeu les Sims.

Outre le fait de pouvoir prendre un selfie avec des Sims cartonnés, de consulter un magazine sur les Sims 4, se faire colorer les ongles avec les logos des Sims (Nail Art), papoter, boire et manger, il y avait surtout plusieurs pc qui permettaient de tester le jeu (car oui les Sims 4 n’est disponible que sur PC/Mac).

Alors à chaud que penser des Sims 4 ? Je vous laisse apprécier cette ébauche de mon avis qui paraîtra bientôt sur le blog. On nous promet un opus où les émotions sont au cœur du jeu et où la personnalisation physique et psychologique de votre famille s’avère plus complète que jamais. Et bien, c’est vrai. Outre le fait que l’outil de personnalisation est extrêmement ergonomique, la personnalisation de votre Sims et du reste de sa famille s’effectue d’un simple glissement de la souris. De plus, vous pouvez choisir entre une multitude de paramètres qui s’ajoutent à l’outil de personnalisation et permettent de définir la personnalité de votre personnage et même sa démarche. Personnellement j’ai été déçue par le choix vestimentaire que je trouve un peu trop léger … Vivement les disques additionnels et les diverses créations des joueurs.

La ville est extrêmement simplifiée et bien moins importante. Un aspect que j’apprécie car moins lourde notamment à charger et pour ma part je n’ai trouvé aucun réel intérêt dans les précédents opus à disposer ici et là des arbres, montgolfières et autres décorations inutiles. Pour la taille, c’est autre chose puisque nous sommes donc limités en nombre de foyers qui peuvent s’installer dans la ville …

Le mode construction a clairement été amélioré afin de faciliter et de rendre moins longue la conception d’une résidence en particulier via le catalogue de pièces prédéfinies. Dommage certains aménagements ont été délaissés dont la fameuse piscine qui permettait de faire mourir son Sims lorsqu’on enlevait l’échelle …. Malgré un catalogue globalement moins riche, les outils et le mobilier sont au rendez-vous, ne reste plus qu’à attendre les créations des joueurs et les dlc.

Au final un jeu moins lourd, avec des temps de chargement revus à la baisse, mais aussi moins de fonctionnalités (piscines, sous-sols, bambins remplacées par des jeunes adultes, etc) qui pour certaines feront surement une apparition dans l’un des nombreux disques additionnels à venir ? Un mode construction optimisé et simplifié tout comme la création et personnalisation des Sims ainsi qu’une véritable dynamique dans la gestion des émotions des personnages.

Retrouvez bientôt mon avis dans les détails sur le blog. Si d’ici là vous avez des questions sur le jeu, je me ferai une joie d’y répondre via les commentaires, tweets et autres messages sur les réseaux sociaux.

[nggallery id=160]