Je vous donne rendez-vous cette fois-ci dans les bureaux de VPCom en compagnie de Sebastien Pellicano (Game Director chez Milestone). Ce monsieur qui va donc nous présenter le nouvel opus de la licence WRC, un certain WRC4. Ce nouveau jeu se rapproche de ce que la communauté attendait aussi les développeurs sont donc revenus sur ce qui été reproché à WRC3 notamment le manque de réalisme concernant le bruit des moteurs, la luminosité, la tenue de route, etc…

 

Un gros travail a donc été effectué pour rendre le jeu plus réaliste, pour ce faire les concepteurs ont travaillé en étroite collaboration avec des ingénieurs (ce qui n’a pas été chose facile) afin d’avoir un maximum d’informations et ainsi recréer au mieux les conditions réelles d’une course de rallye. Ainsi en fonction des voitures que vous sélectionnerez, la tenue de route sera adaptée à la réalité, et histoire de pousser un peu plus sur la qualité de ce nouvel opus, des micros on été dissimulés un peu partout dans le véhicule que ça soit dans le moteur, l’habitacle, … afin de recréer au mieux les conditions sonores réelles d’un pilote de rallye.

 

Éloignons nous un peu du véhicule et intéressons nous a présent aux décors, et une fois de plus WRC a écouté ses fans afin de répondre aux mieux aux attentes des joueurs. Ainsi, il peut profiter des conditions idéales (ou non) en fonction du lieu et du moment auquel la course aura lieu ! On peut donc courir en plein brouillard, une mâtinée en tentant d’observer un soleil aveuglant, comme un couché de soleil en soirée qui offre une visibilité réduite, ou même un soleil au zénith. Votre voiture peut tout aussi bien rouler sur la neige, la terre, le gravier, chaque texture aura bien sûr une incidence sur votre conduite. Les décors en fond ne sont eux pas du tout travaillés, en même temps notre regard s’axe plutôt sur la course et très peu sur les décors environnants, le joueur n’est pas là pour faire du tourisme et profiter des paysages, mais bien pour battre des records, anticiper et faire le meilleur temps possible !

 

Présentation du jeu finie, je m’empresse d’aller tester le tester et je commence sur PlayStation Vita. Très facilement maniable malgré mon appréhension étant donné que je ne joue pas sur la console portable de Sony, le véhicule est réactif et la prise en main se fait assez rapidement. Seul petit point négatif, je trouve que le chargement des parties après sélection du véhicule et du terrain est relativement long. Je décide donc de prendre en main WRC4 sur PlayStation 3 et Xbox 360, et bien j’ai eu un peu plus de mal (bon il faut dire que les jeux de voiture en règle général c’est pas mon truc). C’est pourquoi j’ai vite renoncé et en ai donc profité pour me balader ! On ne peut toutefois pas sortir du décor, car la voiture est directement remise en place. Petite anecdote, lors de des tests, nous étions plusieurs à essayer de foncer dans la foule mais, impossible ce qui était surement mieux car, si on avait la possibilité d’écrasé des gens, le jeu serait vite passer en PEGI 18 (on n’est pas sur GTA non plus). Toutefois, le jeu a bien failli passé en PEGI 18 car un autocollant  « Fuck » était placardé sur une voiture !

 

WRC4 promet de plaire encore plus aux fans qui attendent déjà beaucoup de ce nouvel opus. Les développeurs ont mit tout en oeuvre afin de recréer les conditions idéales d’un vrai pilote de rallye. En tout cas, je remercie VPCom pour leur invitation, qui m’a notamment offert l’occasion de tester le jeu.

[nggallery id=98]