arloLe mois dernier j’ai découvert les produits NETGEAR lors d’une présentation en compagnie d’une partie de l’équipe Française. Voir mon article présentation des produits NETGEAR.

Lors de cette soirée, l’entité m’a prêté l’ensemble de sa gamme Arlo, son système de vidéosurveillance connecté que je teste dans mon studio depuis maintenant un mois.

Obtenir chez :

fnac_commander priceminster_commander amazon_commander

PACKAGE

Pour réaliser ce test, je dispose de deux produits. Le pack système de sécurité Arlo sans fils avec une caméra Arlo + une caméra Arlo Q. Le pack est constitué de la station d’accueil NETGEAR Arlo, d’un ensemble de connectiques, guides et fixations permettant d’installer dès à présent son système de vidéosurveillance. Notons que NETGEAR commercialise plusieurs packs contenant de 1 à 3 caméras HD. La caméra Arlo Q est vendue seule dans un pack à part.

Visuellement, les deux caméras sont très différentes. Cette dissemblance n’est pas la seule puisque les caractéristiques des produits ne sont pas les mêmes, jouant sur l’emplacement du produit en intérieur ou en extérieur.

  • Arlo (disponible de base dans les packs) : Sans fils (batterie de 4 à 6 mois), ne fonctionne pas sans la station HD 720p, pas de micro intégré, résiste à la pluie et la neige pour une utilisation en extérieur, vision nocturne et pied aimanté.
  • Arlo Q (vendue seule) : Câble, peu fonctionner sans la station, HD 1080p, micro intégré, aucune résistance aux éléments climatiques, vision nocturne et pied basique.

 

INSTALLATION

L’installation des caméras prendra moins de temps que le déballage. Si, si je vous assure rien que le packaging avec la station, c’est tout un puzzle game à ouvrir. Dans un premier temps, l’installation de l’application (gratuite) est recommandée. C’est d’ailleurs principalement par cette dernière que va s’effectuer le contrôle et le réglage du dispositif.

Il ne reste plus qu’à créer un compte via l’application et à suivre l’ensemble des étapes indiquées textuellement et schématiquement à l’écran pour faire fonctionner le dispositif. En bref :

  • Installer l’application et créer un compte NETGEAR Arlo.
  • Brancher au secteur la station d’accueil, connecter la station d’accueil à la box internet et l’allumer.
  • Disposer les piles dans la caméra HD.
  • Appuyer sur le bouton « Sync » sur le côté de la station d’accueil puis sur le bouton « Sync » la caméra HD -> Caméra installée et dispositif en état de fonctionner !

Pour la caméra Arlo Q, via l’application, le procédé est aussi rapide. Branchement en USB ou sur une prise secteur mais cette fois l’application va générer un QR Code qu’il faut approcher à 10 centimètres environ de la caméra pour valider la synchronisation. La caméra Arlo Q peut fonctionner seule, elle ne nécessite donc pas obligatoirement de synchronisation avec la station.

  

PRODUIT ET CARACTÉRISTIQUES

  • Mode : L’activation de la détection des mouvements et des sons (selon que vous utilisez la caméra Arlo ou la Arlo Q) ainsi que la planification de la vidéosurveillance sont intégralement réglables dans l’onglet mode. C’est d’ailleurs la première chose qu’il faut régler lorsqu’on synchronise pour la première fois une caméra sous peine de recevoir une masse de notifications et de mails pour indiquer que la caméra à détecter un mouvement ou un son.
  • Caméras : Une fois le matériel installé, un simple switch dans l’application sur l’écran des caméras permet de visualiser ce que peuvent voir en live les caméras. Le temps de décalage est d’environ 2 à 4 secondes. J’ai ainsi pu noter que la Arlo passait plus facilement en mode nuit que la Arlo Q (voir photo ci-dessous, les deux caméras sont l’une à côté de l’autre). Visualiser en live ce qui se déroule face à la caméra n’est pas la seule option disponible dans cet onglet de l’application. L’utilisateur peut prendre une photo, enregistrer une vidéo, régler la luminosité et avec la Arlo Q, écouter ce qui se passe chez lui ou parler via la caméra à un individu.
  • Bibliothèque : Les photos et vidéos sont stockées dans la bibliothèque. L’heure et la date de prise de vue est affichée à l’écran ainsi que ce qui a créé la détection « mouvement », « son » ou « manuel ». L’utilisateur peut ensuite choisir d’ajouter en favoris un contenu, de le partager, le télécharger ou le supprimer. Notez que Netgear propose un service premium de sauvegarde sur le cloud de l’ensemble de vos fichiers.

   

CONCLUSION

NETGEAR a réalisé toute une gamme de produits de très haute qualité et surtout des produits simples à installer et à utiliser. Une petite heure suffit à installer convenablement son matériel et à le rendre totalement fonctionnel selon ses attentes.

La caméra Arlo (la plus petite) quoi que légèrement lourde se glisse partout. Si sa couleur peut la rendre un poil trop visible, plusieurs coques sont commercialisées pour gagner en furtivité. Le produit est robuste et ma caméra malgré plusieurs chocs s’en est toujours sortie sans égratignures ou problèmes techniques. Testée au bord de la fenêtre, sous la pluie, de nuit, elle ressort comme neuve et fonctionne toujours parfaitement.

La caméra Arlo Q ne dispose pas des mêmes caractéristiques et si le rendu visuel de nuit comme de jour est plus propre, la caméra semble légèrement plus fragile. Ne résistant pas à l’eau, il faut impérativement la disposer en intérieur ou en tout cas la protéger. Le micro, qu’il est possible d’utiliser depuis son smartphone pour parler à une personne via la caméra rend un son assez fort pour être entendu dans des conditions sonores normales. J’ai d’ailleurs été assez surprise de la hauteur du volume qui a fait peur plus d’une fois à mon lapin.

Il ne manque plus à cet ensemble de produits qu’une caméra 360° ou un dispositif vidéo rotatif pour surveiller les angles morts.

margxt_bon

Avis réalisé via un produit envoyé par le constructeur.

[gallery_bank type= »images » format= »thumbnail » title= »true » desc= »false » responsive= »true » display= »all » sort_by= »random » animation_effect= »bounce » album_title= »false » album_id= »248″]