J’ai joué à Rise of the Tomb Raider : Les liens du sang VR et Le cauchemar de Lara

POINTS POSITIFS :

  • Une expérience VR en bonus

POINTS NÉGATIFS :

  • Contenus courts
  • Manque de fun
Éditeur / Développeur : Support(s) : Obtenir chez :

 

ico32_PS4

fnac_commander  amazon_commander

Notez  que ce test vient en complément du précédent article test du jeu Rise of the Tomb Raider. Dans ce nouvel article, je vais revenir uniquement sur les deux grosses nouveautés disponibles sur la galette de l’édition PlayStation 4 : l’histoire « Les liens du sang » jouable en VR et « Le cauchemar de Lara ».

Le cauchemar de Lara

Le cauchemar de Lara se résume en un Lara Croft VS Zombies se déroulant dans le manoir des Croft. Le joueur peut choisir la difficulté du niveau (les mêmes que dans l’aventure de base) et les défis qu’il souhaite exécuter (5 au total). Vos bonnes performances vous feront ainsi remporter des crédits. Les crédits permettent d’obtenir des packs de carte c’est à dire des bonus en cours de partie.

L’objectif est simple, le manoir est envahi de zombie, vous incarnez une Lara qui doit se débarrasser de 3 crânes enragés cachés dans les pièces et leur boss géant tout en tentant de survivre face à une armée de zombies. Une aventure plutôt courte, bouclée en 20 minutes maximum. Le joueur dispose d’un flingue en début de partie et peut aussi mettre la main durant l’aventure sur l’arc, la mitraillette ou le fusil à pompe pour abattre ses ennemis. Le manoir est dans le noir complet mais les ennemis sont visibles grâce à leurs yeux lumineux. La difficulté se fait principalement ressentir face au boss final, avant il faudra faire preuve d’un minimum de dextérité pour éviter de se faire exploser ou manger. Le plan permet aussi de s’y retrouver, surtout lorsque c’est la première fois que le joueur arpente le manoir.

Une partie suffit à faire le tour de cette extension plutôt courte. Fun seulement lorsque vous avez la chance d’activer quelques cartes bonus sinon n’en attendez pas autant qu’un véritable versus Zombies que proposent certaines autres grosses licences. Toutes tentatives pour éviter les zombies seront vaines, les couleurs ne sont malheureusement pas assez larges pour effectuer quelques roulades ou longer les murs, pensez donc à recharger et surtout à looter des munitions.

Les liens du sang (VR)

Ce contenu supplémentaire peut être joué avec un casque PlayStation VR ou sans. Les déplacements peuvent s’effectuer soit librement (déplacement à l’aide du stick) soit en mode confort (c’est à dire en se téléportant d’un point vers un autre). J’ai privilégié la seconde option afin de profiter du titre en une seule session et supprimer les soucis liés au port du casque de réalité virtuelle. Je vous invite toutefois à essayer les deux, très différents l’un de l’autre. Notons que le casque de VR sur la tête, c’est graphiquement très très très moche et l’immersion en mode confort est quasi-inexistante, contrairement au déplacement libre.

Les liens du sang est un jeu d’enquête, transformé en point&click si vous choisissez les déplacements en mode confort. Lara doit retrouver un morceau de son héritage, caché dans le manoir des Crofts. Vous n’aurez donc la possibilité de vous déplacer qu’à travers cet espace, qui renferme bien des secrets. Nombre d’artefacts et documents viendront compléter l’histoire principale (le jeu de base) et donneront quelques indices sur la vie de famille des Crofts dont l’enfance de Lara. Les fans seront ravis et les autres passeront vite par dessus les textes et documents audio. Le joueur doit chercher des éléments dans le décor et décrypter quelques indices (pas franchement très complexes) afin de passer d’une pièce à l’autre jusqu’à découvrir le fameux trésor.

C’est ennuyeux et loin d’être re-jouable, sauf si vous tenez à platiner le titre. Une heure, deux tout au plus suffiront à atteindre la fin du DLC et à récolter l’ensemble des éléments cachés dans le manoir.

CONCLUSION

Après avoir déjà bouclé l’aventure sur Xbox One difficile de donner un coup de fraîcheur au titre en ne proposant que des contenus aussi mous, enfermé, dans le manoir. Si ces deux expériences ont ravi la fan que je suis, en tant que joueuse, je suis plutôt déçue. J’invite d’ailleurs les joueurs qui ont déjà bouclé l’aventure sur un autre support, à ne pas racheter le jeu si c’est exclusivement pour son contenu supplémentaire. Pour les autres, c’est l’occasion de découvrir une sublime aventure et de s’offrir quelques « bonus ».

  • Rise of the Tomb Raider pour qui ? Uniquement pour les joueurs qui n’ont pas mis la main sur l’édition Xbox One ou PC et les fans.

margxt_mwai

Test du jeu effectué sur PlayStation 4 via un jeu envoyé par l’éditeur.

L’avis des blogueurs et des pros :

  • Réalité-Virtuelle : « Crystal Dynamics nous offre la première adaptation de la célèbre série : Tomb Raider en réalité virtuelle, et le résultat est mitigé. Entre la faible durée de vie et la petite taille de la carte, l’expérience offre beaucoup de points faibles. » 5,8/10 – lire le test
  • PxlbbQ : « Certainement pas l’argument qui poussera les possesseurs de la version XBox à réinvestir dans le titre, Blood Ties VR est un ajout appréciable et bien trouvé pour accompagner la sortie du casque de Sony. » Les feux de l’amour – lire le test
  • ETR : « L’expérience est belle et bien pensée, mais elle est à prendre pour ce qu’elle est réellement : une visite de musée, où l’on déambule tranquillement d’une pièce à une autre, en admirant les divers tableaux et objets qui nous font face. » 14/20 – lire le test

Quelques vidéos :

Bande originale :

[gallery_bank type= »images » format= »thumbnail » title= »true » desc= »false » responsive= »true » display= »all » sort_by= »random » animation_effect= »bounce » album_title= »false » album_id= »370″]

Sponsornot

Envoyer à un ami